7 – Licence des sens

La contrainte du jour est un florilège parfait pour continuer notre histoire.

Des mots de même consonances qui ont du sens :

Sens, sang, sans, cent, décent, absent, pourcent, récent ressent

7 – Licence des sens

— Venez.

À nouveau, il me somme de le suivre de cette voix sourde et chuchotée.

Il me fixe de son regard d’ambre, sans montrer d’impatience ni d’indécence.

Le couple à nos côtés, lui en Maître, elle en soumise, descendent les marches pour rejoindre la cohorte des danseurs qui se trémoussent en tous sens.

Je les suis des yeux, admire l’aisance de leur contenance, l’absence d’embarras ou de gêne. Ils semblent si naturels dans leurs rôles respectifs qu’ils en sont presque attendrissants.

La confiance mutuelle transpire de leurs attitudes, l’un souverain et pourtant attentif, l’autre docile et cependant reine.

Elle se déhanche outrageusement, exposant avec complaisance ses charmes charnus, sensuels et aguichants attirant sur elle les regards concupiscents ou caressants. Il en montre une fierté mâle, une arrogance d’appartenance qu’il exploite à cent pourcent et transcende à son avantage.

J’en ressens une émotivité particulière, un frisson d’envie, un tremblement d’excitation. Une peur aussi.

Je tourne la tête vers mon voisin silencieux, dont l’air soudain absent marque le visage.

Plongé dans ses réflexions, il semble chimérique, voire évanescent, tel un fantôme égaré dans ce lieu de licence.

J’avance la main pour vérifier sa réelle présence, sentir sous mes doigts le tissu doux de sa veste ajustée avec élégance.

Un coin de sourire étire sa lèvre, dessine sur sa joue une ombre d’amusement.

— Cela vous tente-t-il ?

Son murmure n’appartient qu’à moi, m’entraine à découvrir sous son égide les secrets de mon indépendance.

Trop de retenues m’ont faite distante et sans consistance, inerte et en attente d’un jour meilleur, d’un oubli serein de cette tristesse enfouie au fond de moi.

— Le puis-je ?

Il bronche à peine à ma question perplexe, un rien inquiète.

Puis-je abandonner aussi aisément des années de convenance décente, négliger les préceptes anciens, tourner le dos à mon passé pour construire un avenir à la mesure de mes ambitions ?

Je veux expérimenter l’impudence ou l’arrogance de mes désirs cachés, les confondre et les combattre ou au contraire m’y adonner sans commune mesure jusqu’à la connaissance absolue de mon essence.

Cela traine en moi depuis des mois, me ronge de l’intérieur et me porte à franchir les limites de mes propres peurs, à affronter les souvenirs enfouis, à me forcer à les apprivoiser pour ne plus ressentir le froid mortifère du passé, le souffle glacé de l’immobilité.

Le choc récent réveille les anciens démons, me pousse à recoller les morceaux épars de ma mémoire défaillante depuis trop longtemps.

Je me suis complu dans les on-dit, les récits et les interprétations énoncés comme des évidences.

La vérité est ailleurs, je le pressens au fond de mon âme meurtrie.

Les réminiscences remontent peu à peu, entachent mes pensées d’un sang innocent, d’une vie perdue par ma faute.

Il fut mon ami, son frère, mon amant, mon démon et mon ange. Il est désormais le fantôme de ma souvenance verrouillée, le gardien de mes cauchemars, la résurgence de terreurs sournoises.

Je dois saisir l’avenir qui me tend la main.

A suivre…

PS : J’espère que vous ne vous perdez pas trop dans ce récit décousu 🙂 

Texte court en image

Lisez le en rajoutant un i de temps en temps 🙂 

3-mars

 

Pour les autres beautés, c’est par là et ils méritent le coup d’oeil.

https://popinsetcris.wordpress.com/2018/03/03/3-03-une-sans-contrainte/#like-1076

Publicités

5 commentaires sur “7 – Licence des sens

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :