14 – Acceptation

La contrainte du jour aurait pu m’amener à vous proposer un voyage en train. Il n’en est rien 🙂

Tableau, train, valise, écharpe, incandescente, ciel, voyage, foule, ralenti

14 – Acceptation

D’un coup d’œil rapide, je fais le tour de la salle qui accueille la réception.

Les tableaux de prix – des copies certainement – les boiseries anciennes mises en valeur par un éclairage soigné aux lueurs incandescentes, le parquet de chêne vitrifié, le lustre de cristal donnent le ton de l’élégance et du raffinement voulu par le maître des lieux.

J’imagine le train de vie cossu mené par la maisonnée dans un tel décor.

Quelques indices indiquent que l’endroit est habité. Ce ne sont pas de simples locaux loués à qui peut se permettre de s’offrir ce luxe caractéristique des demeures de la grande époque.

Les sous-sols seraient-ils aménagés pour d’autres utilisations que l’entreposage de bouteilles de prix ou de vieux meubles vermoulus ?

Je repousse l’idée du Donjon installé sous nos pieds et me concentre sur la foule des invités.

Cent cinquante-huit personnes ont été convoquées à cette réunion d’un type particulier. Il me semble que presque toutes ont répondu présentes.

Je repère les femmes les moins à l’aise dans leurs habits de catins. Certaines ont contourné l’épreuve en revêtant des robes victoriennes, de la belle époque ou romantiques, utilisant les jupons et les corsages lacés pour donner à leur tenue le brin de luxure recommandé. Des écharpes cachent les poitrines des plus pudiques.

Étrangement, les hommes gardent leur distance, incertains sur le rôle à jouer ou inquiets des conséquences d’un rapprochement amical.

Malgré la musique joyeuse aux sonorités latino, l’ambiance reste d’une froideur amusante, les uns et les autres s’observant avec embarras.

« Que faisons-nous là ? » doit-être la question qu’ils ressassent sans trouver de réponse cohérente.

Elle s’avère simple pourtant.

Ils obéissent à leur patron, devenu en quelques semaines le maître de leur destinée.

Depuis des mois, l’activité au ralenti de l’entreprise nous perturbe tous. La bouffée d’oxygène apportée par l’arrivée de Gabriel Renoir – redresseur de sociétés de talent – s’associe à un gage de bouleversement, de remaniement et de docilité aveugle à moins de vouloir faire ses valises illico.

À l’heure où le ciel nous envoie un sauveur, il serait stupide de renâcler ou de ruer dans les brancards.

— Je ne pensais pas que… murmure Greg d’un ton crispé.

Je souris de sa mine déconcertée, du soin qu’il prend à observer chacun des participants pour déceler leurs embarras.

— Que d’autres que nous répondraient à l’invitation ?

— Non. Impossible de se soustraire à… cet ordre. Que tout le personnel entre dans le jeu est beaucoup plus… curieux.

— Cela démontre simplement que nous sommes prêts à tout pour garder notre emploi dans une des plus grandes entreprises de voyage dont l’avenir repose entre les mains de monsieur Renoir.

— Tout de même !

Il grogne, montre son désappointement ou une colère rentrée troublante.

Que croyait-il ?

Tout le monde sent le vent tourner et perçoit les opportunités qui s’offrent grâce à l’arrivée de Gabriel. Peu importe que nous devions nous plier à quelques-unes de ses extravagances si la firme remporte les parts de marché que nous espérons conquérir depuis des mois.

Il a ce pouvoir. Nous le savons tous.

Et il en a d’autres que je suis prête à tester.

 

Texte court en image : 

Celui-ci pourrait être un voyage sans retour

10mars

 

Et partez en voyage avec d’autres jolis mots. C’est par là 🙂 

https://popinsetcris.wordpress.com/2018/03/10/10-03-une-contrainte-celeste-en-douze/#respond

Publicités

6 commentaires sur “14 – Acceptation

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :