19 – Adoption

La consigne d’aujourd’hui n’est vraiment pas simple. Difficile de placer des mots à contre-courant de l’ambiance de l’histoire, mais l’exercice est intéressant.

Wesh. Genre. Grosse. Azy. Brrra. Prout. Tsé. Easy. Boloss.

19 – Adoption

Le chronomètre galope de ses secondes que les battements de mon cœur scandent à la vitesse des ailes d’une mouche Tsé-Tsé.

— L’heure tourne, me rappelle-t-il l’urgence de la situation.

Il se carre confortablement dans le fauteuil qui émet le son de la boite à prout de mon enfance que je trimbalais partout lors de mes séjours à Azy.

Le passé semble irréel à ce moment précis et disparait dans la profondeur du regard d’ambre fixé sur moi.

« Fais-le », susurre une petite voix au fond de mon crâne enserré par une migraine soudaine.

Je hoche la tête, saisis la montre posée sur le guéridon entre nous et arrête le chronomètre.

Un infime sourire de satisfaction étire ses lèvres. D’un geste impérieux, il me tend son poignet.

Je me penche pour obéir à son injonction silencieuse, le cœur battant. Des perles de sueurs coulent entre mes omoplates, mes jambes s’amollissent.

— À genoux, ordonne-t-il d’une voix cassante, sèche comme ma gorge serrée par la montée de l’inexorable peur entremêlée d’excitation.

La puissante sensation me cloue sur place, m’inonde d’une bouffée de chaleur, mon sexe soudain traversé par des vibrations inédites réclame son dû.

Jusqu’où peut-il m’entrainer ?

J’en frémis. J’en gémis intérieurement. J’en fantasme chaque seconde.

Le souffle court, les mains tremblantes, j’obéis et glisse d’un mouvement lent hors du fauteuil.

« Brrra »

Les pieds de bois raclent le parquet ciré.

Je m’agenouille humblement, étonnée de ne pas ressentir la honte que j’imaginais, mais une montée progressive d’une émotion vibrante. Avec précaution, j’enserre son poignet qu’il retourne pour que j’attache le bracelet. Sa proximité, l’acuité de son regard, la douceur de sa peau, son parfum perturbent mes sens en alerte.

Décrire ce qui me traverse se révèle impossible. Je n’ai pas de mots.

Qu’en sera-t-il lorsqu’il fera de moi cette chienne dont il réclame la docilité ?

Je ferme mon esprit et abandonne mes rêves d’autrefois.

— Suis-moi, dit-il en se levant du fauteuil. Non, me repousse-t-il du pied tandis que je me relève. N’oublie pas que tu es ma chienne pour les heures à venir.

Je m’agenouille et adopte la position de l’animal qui sommeille en moi et se réveille peu à peu.

Il a toujours été là, au creux de mes reins, prêt à mordre, à me dévorer. Le laisser s’exprimer, l’extirper me semble l’unique solution pour réapprendre à vivre.

Sagement, je marche à ses côtés le temps que nous atteignons la sortie du bar. Personne ne nous prête attention.

Un jeune homme fringué comme un type de banlieue, casquette vissée sur le crâne, grosse chaine d’or achetée à Easy Cash, entre et nous bouscule.

— Eh, boloss !

Le regard impérieux de mon voisin calme immédiatement l’arrivant qui recule, les mains en avant en signe de capitulation.

Wesh, mec.

Il s’écarte de la porte et va jusqu’à la tenir sur mon passage. Il se donne un genre pour épater la galerie. Il échoue lamentablement et en est presque ridicule face à celui qui d’un coup d’œil le dompte.

Et qui m’a subjuguée dès les premières secondes.

A suivre…

Pour le texte court en image, aucune inspiration. On fait avec ce que l’on peut 🙂 

Tant pis pour vous !

15mars

Allez lire les autres textes, ils sont super 🙂

https://popinsetcris.wordpress.com/2018/03/15/15-03-wesh-une-contrainte-de-boloss/comment-page-1/#comment-185

Publicités

3 commentaires sur “19 – Adoption

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :