34 – Concentration

Palindrome :

Le défi est d’écrire un palindrome, autrement dit un texte qui se lit dans les deux sens. Impossible pour moi de répondre à cette contrainte. Je me suis rabattue sur les mots à double sens de lecture proposée :

 

sexes, ressasser, snobons, gag, coloc, selles, sus, serres, radar

 

34 – Concentration

La porte se referme, anéantissant les sons infimes provenant du rez-de-chaussée déserté à cette heure tardive de la nuit.

Par la fenêtre ouverte, j’ai entendu l’éloignement des conversations, les bruits des moteurs, le calme nocturne revenant peu à peu.

Ma pression sanguine augmente à mesure de son approche ; les serres de l’excitation empoignent mes désirs et les portent à se déployer. Le radar de mes sens détecte les moindres particules qui volètent autour de moi.

Son parfum. Sa lente avancée silencieuse. Sa respiration posée, bien que légèrement saccadée. Son arrêt à deux ou trois mètres.

J’attends qu’il me touche et affirme son emprise d’un mot, d’un geste, d’une caresse, d’un coup.

Agenouillée dans le cercle tracé à la craie sur le sol, tournée vers la fenêtre ouverte, dos à la porte, je patiente.

Une courte visite des lieux m’a renseigné sur ce qu’il me réserve dans les heures à venir.

Deux selles de bois, anciens escabeaux de sculpteur, posées de chaque côté du lit exposent les objets utilisés la première fois.

J’ai reconnu chacun d’eux.

Les menottes, les bracelets de cuirs, la barre de caoutchouc rigide, le bâillon à boule, le large foulard de soie opaque, les pinces tétons à poids, la badine de noisetier, le plug anal en chapelet, l’olisbos en verre coloré. Le casque anti-bruit a été remplacé par un casque audio.

Un coffret en bois ouvragé prône au centre de l’attirail. Impossible de l’ouvrir pour découvrir son contenu.

Je tremble d’imaginer ce qu’il me réserve.

Ressasser mes hypothèses, le ventre tordu par l’idée qui ne me quitte pas, m’apporte un profond trouble.

L’aurait-il conservée ? Comme un talisman ou un rappel de cette nuit incomparable que nous avons partagé ?

A-t-il connu des expériences aussi jouissives, d’autres sexes si parfaitement en symbiose comme j’en garde un souvenir impérissable ?

J’aimerais m’enorgueillir de rester pour lui exceptionnelle.

Sus aux interrogations et ne snobons pas notre plaisir.

Il est mutuel, j’en suis certaine et peu m’importe l’avenir.

Les paupières fermées, tel qu’il me l’a ordonné, j’écoute de tout le corps.

Le souffle de son déplacement m’entoure d’un voile de fraicheur apportée par la fenêtre ouverte.

À cheval sur mes talons, les mains croisées dans le dos, bien droite, le menton relevé avec arrogante et non docilité, j’attends sa réaction.

Un coup de badine, certainement.

J’en frémis de la tête au pied, en tremble de l’intérieur.

Un instant, j’imagine qu’un autre le remplace.

Le directeur financier qui reluque mes fesses à la moindre occasion ?

Un sourire s’invite dans ma tête à l’idée d’un tel gag. Le pauvre homme tomberait raide mort en me voyant ainsi en victime expiatoire. Il ne se pourlèche qu’en pensée et se trouve incapable d’assouvir ses propres fantasmes pervers ou simplement communs. On dit sa femme psychorigide et autoritaire. Mon ancienne coloc affirmait qu’il débandait aussi sec à l’évocation de sa moitié. Mathilde garde une certaine déception de ne pas obtenir de son chef un peu plus qu’un cunnilingus pour consolider sa position de numéro deux au service comptabilité.

A suivre…

J’espère que vous arrivez à suivre cette histoire chaotique ? 

Texte court qui ne l’est pas et que je pourrais m’abstenir de vous proposez, mais pour le jeu, à vous de trouver les palindromes qui s’y cachent. 

Palindrome mon ami, jamais je ne pourrais t’écrire.

Qu’est-ce donc ces mots à double sens, semés au gré du sens  ?

Est-ce un gag, ces serres acérées destinées à me perdre ?

Peut-on réellement composer sans ressasser les mêmes paroles ou les lires à l’inverse sans y perdre son latin ou la tête ?

Etêté, sans radar pour me guider, me voilà à rêver de sagas sans-sas, de solos de sonos, de sèves de sénés.

Quel jeu étrange !

Sus aux vertus et attaquons ce défi ou bien snobons-le pour s’amuser un peu.  

N’est-il point de sexes à retourner dans les deux sens ?

Ou de coloc à repiper ou retâter ici ?

Tôt ou tard, remise en selles obligatoire, quoi que j’essayasse, tout ceci n’est qu’un foutoir.

 

Combien en avez-vous trouvé ?

Pour un vrai palindrome comme il se doit, lisez le petit texte d’Un joueur Parisien. Vous y verrez l’exercice à réaliser 🙂

https://popinsetcris.wordpress.com/2018/03/30/30-03-une-contrainte-a-lenvers-ou-palindrome/#respond

Publicités

11 commentaires sur “34 – Concentration

Ajouter un commentaire

  1. Bon jour,
    Alors : Etêté,sagas, sans,sas, solos,sonos,sèves,sénés,repiper,retâter,essayasse.
    En fait, quand vous écrivez : « Impossible pour moi de répondre à cette contrainte », c’est un gros mensonge … 🙂
    Max-Louis

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :