Correspondance – 3

Ecriture contrainte : 

féerie, lumière, roue, bateau, surprise, rue, noir, inoubliable, plénitude

Le 14 septembre 2018

Madame,

Quand donc cesserez-vous de me torturer ?

Pourquoi la singulière lumière de votre sourire retourne mes sangs et provoque un émoi démesuré de mes sens gorgés de vous, s’imprime en mon esprit, y grave des indécences inoubliables ?

Seriez-vous fée ou sorcière, créature irréelle de féérie, souveraine et divine, essence de plénitude ou de turpitude ?

Aujourd’hui, votre sourire entraperçu fugacement marque une fois de plus ma défaite fracassante à désirer vous oublier.

Je supplie le Ciel de me délivrer de vous. Qu’il soit Dieu ou Diable je lui offre mon âme martyrisée et brisée.

Je n’en peux plus.

Je jette ma rage impuissante sur cette malheureuse feuille, la griffonne, la chiffonne, recommence inlassablement pour trouver les mots capables de vous toucher, de vous amadouer peut-être.

Quelle chance a-t-elle ! Au contraire de moi, elle connaitra l’effleurement de vos doigts, la flamme de votre regard que j’imagine noir de colère à la lecture de ma détresse, la douceur ou la fureur de votre souffle en lisant ma suffisance à vous croire sensible à mon agonie.

Ne croyez pas que j’apprécie de m’enticher de vous, de vous désirer à en perdre l’appétit et la raison, de découvrir avec surprise cet attrait inconcevable que mon esprit rationnel s’épuise à comprendre, de prier vous croiser dans la rue et tomber à vos genoux en humble serviteur.

Ou dois-je éradiquer à jamais ce sentiment égaré, le nier, m’en défaire ?  

Ou disparaître, me fondre dans le néant et ne plus jamais admirer l’envolée de votre sourire en un éclat de rire cristallin ?

La roue du destin tournera-t-elle à ma faveur ?

« Mais, vrai, j’ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes.

Toute lune est atroce et tout soleil amer :

L’âcre amour m’a gonflé de torpeurs enivrantes.

Ô que ma quille éclate ! Ô que j’aille à la mer ! »

Le Bateau ivre – Rimbaud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :